Conseils d’entretien des armes blanches

Les lames des armes blanches craignent l’humidité et les attaques acides. Pour protéger les lames de la corrosion, il faut éviter de poser les doigts dessus, ainsi que le contact le la peau humide, de la transpiration, et de l'eau salée qui oxyde l'acier.

En extérieur ne laissez pas votre arme à l'air libre la nuit, même sous la tente : La condensation se dépose préférentiellement sur le métal froid. Rangez-la dans son fourreau ou dans un tissu bien serré.
Huilez la lame de temps en temps, ainsi qu'avant et après chaque utilisation. Les huiles d'armurier sont très bien mais vous pouvez aussi utiliser de l'huile de vaseline. La couche de graisse rend l’acier beaucoup plus résistant à la rouille.

Pour le nettoyage, il faut absolument éviter toute abrasion importante qui aurait pour effet de remettre le métal à nu en enlevant sa patine. La méthode recommandée est d'utiliser de la laine de fer de calibre " 00" ou "000" imbibée d'huile minérale légère (jamais à sec). Vous pouvez utiliser des huiles de type "3 en 1" ou "WD-40", pour nettoyer les pièces, mais elles ne sont pas aptes à préserver les pièces d'une future oxydation, car avec le temps elles s'évaporent. Un autre type d'huile très utile, plus économique et qui peut accomplir cette double fonction est l'huile minérale pure. Il faut frotter la lame sans trop forcer avec de la laine de fer imbibée d'huile, dans le sens longitudinal, depuis la base jusqu'à la pointe, en évitant les mouvements de travers ou perpendiculaires à l'axe de la lame. Avec les lames gravées et les lames qui ont du nickel ou chromées, prenez soin de ne pas détruire la couche de nickel ou de chrome.

Ensuite il faut passer avec un chiffon généreusement imbibé d'huile propre avant de ranger l’arme.

Il est préférable de ranger la lame dans un fourreau, c'est un bon moyen de l'habiller tout en la protégeant. Pour un rangement à plus long terme, il est préférable de la sortir du fourreau et de la protéger dans un plastique pour la mettre à l’abri de l’humidité de l’air.


Nettoyage

Les armes sont sujettes à deux types de corrosion, la rouge et la noire. La rouge est une oxydation de surface, la noire est déjà stabilisée en profondeur et plus dure à éliminer. Les gardes et pommeaux s'oxydent en rouge et passent rarement dans le noir, les lames peuvent rapidement se recouvrir d'oxydation noire. Notez que la présence de rouille peut aussi être considérée comme le reflet d'une ancienneté qui apporte de l’authenticité à l'épée.

Il est recommandé de vérifier l'état des épées tous les six mois, approximativement, pour détecter à temps la formation de rouille.

Suivant le niveau d’atteinte du métal on utilisera un nettoyage abrasif ou chimique.

Le nettoyage abrasif utilise un matériel de nettoyage plus dur que la rouille pour l'éradiquer, mais plus mou que l'acier de la lame afin de ne pas l'endommager.

Pour le métal peu attaqué, les gardes et pommeaux , les produits type "Miror cuivre" ou, mieux, la pierre d'argent (savon à base d'argile, produit bio) passés avec un chiffon très légèrement abrasif marchent très bien.

Pour enlever la rouille il est recommandé d'humidifier la laine de fer avec un nettoyant pour métaux légèrement abrasif au lieu de l'huile. Que ce soit seulement avec l'huile ou avec un nettoyant pour métaux, il faut faire preuve de patience. La touche finale se fait avec un chiffon doux et de l'huile propre, pour retirer tout résidu.

Les moyens chimiques (acides) sont assez agressifs pour détruire la rouille la plus endurcie, mais peuvent affecter inévitablement le métal de la lame. Pour éviter cela, il convient d'utiliser des acides doux, d'action lente, comme l'acétique (vinaigre) ou citrique (jus de citron), ou l’acide oxalique (sel d'oseille) ou phosphorique (coca cola) qui permettent de contrôler l'exposition. Protégez soigneusement les garnitures, pour éviter que les vapeurs de l'acide ne les affectent. Le temps d'exposition à l'acide doit être bref. On peut utiliser du bicarbonate de soude (dilué dans de l'eau, et frotté avec un chiffon) pour neutraliser les traitements à l'acide. Il faut ensuite rincer abondamment sous l'eau.